« LE GRAND DEBAT » : Brune Poirson, secrétaire d’État auprès du Ministre de la Transition Écologique et Solidaire et Canibal se sont associés autour d’une cause commune

Après le succès de la semaine du développement durable organisée par Morning Coworking du 7 au 13 février dernier, Brune Poirson, Secrétaire d’État auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, a répondu aux enjeux de la transition écologique et de l’économie circulaire lors d’un grand débat organisé mercredi 06 mars chez Morning Coworking.  

Passons maintenant tous à l’action, et faisons passer les bons messages !

Que faut-il faire pour améliorer la collecte des déchets ?  Miser sur le nudge (le jeu) ou les applications numériques ? Installer des bornes de recyclages sur la voirie des grandes villes? En France, 14 milliards de bouteilles plastique, soit 400 000 tonnes de PET, sont jetées chaque année.

C’est devant la centaine d’invités mobilisés pour l’occasion et faisant partie de la communauté de Morning Coworking que Brune Poirson s’est prêtée « sans filtre » au jeu des questions/réponses.

Compte rendu

Si la volonté de passer à plus d’écologie est unanime, la mise en musique nécessite parfois de jouer sur une partition qui se révèle compliquée pour préserver certains équilibres économiques et les emplois qui vont avec.

En réponses à des prises de parole qui ont révélé beaucoup d’impatience et d’attentes d’actions concrètes, souvent dans les continuité des espoirs nés avec la COP21, Brune Poirson a réaffirmé sa volonté de faire bouger les lignes au plus vite, malgré un environnement économique, réglementaire et même européen qui peut avoir tendance à ralentir les choses.

Challengée par une population de jeunes entrepreneurs, dont l’unité de temps et souvent beaucoup plus courte que celle d’une organisation gouvernementale, Brune Poirson a détaillé son action et ses efforts au quotidien pour ne pas agir seule, condition sine qua non avoir un réel impact. Il est en effet indispensable que les décisions soient prises au niveau européen et même mondial, ce qui parfois ralentit l’action gouvernementale.

Elle a aussi rappelé à quel point l’innovation est importante pour justement bousculer les choses et faire bouger les lignes plus vite, dans le domaine de l’économie circulaire particulièrement au regard de l’urgence.

A ce titre, elle a réaffirmé son soutien aux jeunes entreprises et aux entrepreneurs qui inventent de nouvelles solutions et de nouveaux modèles économiques, plus vertueux. Elle a même rappelé à quel point il était important d’avoir l’audace en face d’organisations installées; charge au gouvernement créer des outils et un environnement propice à leur développement.